Couleuvre-Jarretière THAMNOPHIS SIRTALIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Couleuvre-Jarretière THAMNOPHIS SIRTALIS

Message  repticup le Lun 16 Jan - 15:57

Classification :

Famille : Colubridae.
Sous famille : Natricinae
Genre : Thamnophis
Espèce : sirtalis

Il y a, à ce jour 13 sous espèces décrites :
Thamnophis sirtalis annectens BROWN, 1950
Thamnophis sirtalis concinnus (HALLOWELL, 1852)
Thamnophis sirtalis dorsalis (BAIRD & GIRARD, 1853)
Thamnophis sirtalis fitchi FOX, 1951
Thamnophis sirtalis infernalis (BLAINVILLE 1835)
Thamnophis sirtalis lowei TANNER 1988
Thamnophis sirtalis pallidulus ALLEN, 1899
Thamnophis sirtalis parietalis (SAY, 1823)
Thamnophis sirtalis pickeringii (BAIRD & GIRARD, 1853)
Thamnophis sirtalis similis ROSSMAN, 1965
Thamnophis sirtalis sirtalis (LINNAEUS, 1758)
Thamnophis sirtalis semifasciatus (COPE 1892)
Thamnophis sirtalis tetrataenia (COPE in YARROW 1875)

Réglementation :

Non visé par la convention de Washington (CITES).

Non repris sur la liste rouge de l'IUCN.

Certaines sous espèces sont activement protégées dans leur région natale: c'est le cas du T. s. tetrataenia qui est considéré en grave danger à cause d’une aire de répartition extrêmement réduite (sans doute un de serpents avec le plus petit territoire du monde)et qui malheureusement se trouve dans une région à très forte activité et développement humain: dans le conté de San Mateo aux alentours de l'aéroport de San Francisco Californie... Autant dire condamné en sursis...
Données morphologiques :

Taille: en fonction des sous espèces: de 50 a 100 cm. Serpent très fin et élancé la queue est relativement longue et encore plus chez les mâles.

Couleur de fond généralement noir ou vert très foncé, la majorité des sous espèces possèdent des lignes sur toute la longueur du corps. La couleur des lignes et éventuels dessins dépend des sous espèces.

Leur dentition est aglyphe, ils sont donc incapables d’injecter un quelconque venin. Cependant leur salive semble « active » elle aiderait notamment a la digestion des proies. Des cas de réactions locales suite a une morsure ont été rapportés. Ceci est probablment due à une légère réaction allergique.

Une morsure sera donc totallement innofensive pour quelqu’un non sensible mais pourra avoir des consequences serieuses chez une personne fortement allergique (choc anaphylactique).

Répartition :

Amérique du Nord. Présent dans 47 états américains, le sud du Canada, le Mexique et les Bahamas.
Longévité et mode de vie :

Serpent terrestre à tendance semi-aquatique. Animaux de mœurs discrètes,ils passent la majeur partie de la journée dans des cachettes près des points d'eau.

Les périodes d'activité dépendent des saisons mais ce sont des animaux à mœurs plutôt diurnes. Ils passent la mauvaise période en repos hivernal, souvent rassemblés en très grand nombre dans des crevasses.

En moyenne la longévité se situe entre 6 et 10 ans.


Conditions d'élevage :


Comportements sociaux :

Les jeunes sont en général assez timides et craintifs mais toujours très attentifs à tout ce qui peut se passer dans et autour du terrarium. Ils sont relativement curieux et vifs: ce ne sont pas des animaux qui passent leur journée immobile sous une planque, mais ils n'hésiteront pas à rejoindre rapidement celle ci à la moindre alerte.

Ils n'apprécient pas vraiment les manipulations et cherchent souvent a fuir, ce ne sont généralement pas des serpents mordeurs, ils ont une technique d'intimidation plus "odorante": vider le contenu nauséabond de leur glandes cloacales !

Avec l'âge les animaux se calment et ceci n'arrive généralement plus.

Pour résumer ce sont des serpents agréables, peu craintifs et dociles, un bon choix pour débuter (pas le meilleur cependant) même si ceux ci ne tolèrent pas tellement les manipulations


Thamnophis sirtalis sirtalis



Terrarium :

Première chose très importante: les Thamnophis sont les rois de l'évasion alors toutes les précautions pour éviter ceci doivent être prises!

Pendant la croissance de votre serpent la taille du bac doit évoluer avec lui: il ne faut pas mettre un serpenteau dans son terrarium définitif sous peine de lui infliger un stress important.

Pour un animal adulte un terrarium de 60*40 de surface au sol est suffisant mais c’est un minimum afin que le serpent puisse avoir une activité normale et profiter d'un gradient thermique.

Pour deux ou plusieurs animaux le terrarium devra faire un minimum de 80*40 de surface au sol (en fonction du nombre d'animaux).
Il est important de se souvenir que même si les Thamnophis sont piscivores ceux ci ne sont pas des serpents aquatiques, il leur arrive seulement d'aller dans l'eau pour attraper une proie. On veillera donc à leur fournir un substrat toujours sec afin d'éviter tous risques sanitaires. La température dans le bac doit se situer aux alentours de 22°C (pour le point froid) à 30°C (pour le point chaud) la journée et peut être abaissée vers 20°C la nuit.

Le terrarium doit être éclairé afin de créer un cycle Jour/Nuit. La lumière ne doit pas être trop vive et ne doit pas comporter d'UV dans son spectre. L'hygrométrie de 50 à 60 % sera maintenue avec un gros récipient d'eau placée sur une source de chaleur.

On veillera à proposer aux serpents plusieurs cachettes dans différents endroits du terrarium, au moins une au point chaud et une au point froid. On peut ajouter quelques branches et des plantes artificielles.
Alimentation :

les Thamnophis sont, en général, de très bons mangeurs et ont un régime alimentaire des plus variés: poissons, amphibiens, insectes, vers de terre, petits mammifères, oiseaux, reptiles, constituent des proies potentielles, autant dire l'embarras du choix!

L'idéal, comme pour tous les animaux n'ayant pas un régime alimentaire exclusif, est de varier bien évidemment.

Les Thamnophis sirtalis ne font pas de constriction. Les proies entières (poissons, amphibiens, rongeurs) constituent la base de l'alimentation, ils sont en effet équilibrés et répondront aux besoins nutritionnels des Thamnophis. On veillera bien sur à adapter la taille des proies a celle de l'animal.
Les insectes, vers de terres, ou filets de poissons seront utilisés de temps en temps mais pas comme alimentation principal car pauvre en nutriments essentiels (Calcium...) on pourra ajouter à ceux ci un complément minéral et vitaminique mais ceci n'est pas nécessaire si le régime alimentaire du serpent est varié et équilibré.

Attention il y a des poissons à ne pas donner aux Thamnophis car ceux ci riches en thiaminases entraînent une hypovitaminose B1 qui se traduira par une dégénérescence cérébrale: Liste non exhaustive: poissons rouges, éperlans, chabots, carpes, poissons chats, sardines,...

Les poissons conseillés sont les guppies (en animalerie rayon aquariophilie), gardons, goujons, anguille, vairons, etc… Si vous souhaitez nourrir vos Thamnophis de poisson vivants, les guppies se reproduisent très facilement dans un petit aquarium. Cependant ce sont de petits poissons qui ne suffiront pas a un animal adulte.
On peut aussi utiliser des poissons surgelés, mais ceux ci perdent un bon nombre de vitamines lors de la décongélation. Les poissons frais seront donc privilégiés.
Les Thamnophis étant potentiellement ophiophages on veillera à les nourrir séparément. Pour la même raison on évitera de faire cohabiter des individus de taille différente.

Les repas seront proposés deux fois par semaine pour les jeunes et tous les 5 à 7 jours pour les adultes. Attention a ne pas sur nourrir vos serpents et gardez à l'esprit que ceux ci grandiront toute leur vie, il ne sert donc à rien de les "booster"!

Thamnophis sirtalis tetrataenia



Reproduction :

Age des reproducteurs :

Les Thamnophis atteignent leur maturité sexuelle vers l'age de 18 mois en captivité mais pour le bon développement de la femelle et éviter tous risques on choisira des géniteurs en bonne santé et bien nourris d'au moins deux a trois ans.

Hibernation :

Pour conditionner les géniteurs à l'accouplement on doit leur faire subir une période de repos. Celle ci durera en moyenne deux mois et devra être préparée et faite selon "les règles de l'art".

Dans les grandes lignes: arrêt du nourrissage, purge des intestins (peut être facilitée par des bains d’eau tiède), diminution progressive des températures et de l’éclairage, repos complet 12°C dans l'obscurité et réveil: processus inverse jusqu'a revenir à "la normale".
Attention aux premiers nourrissages: proies petites et augmentation progressive
Accouplements :

La première mue après l'hibernation (environ un mois) annonce pour la femelle une forte activité hormonale qui déclenche l'ovulation et la libération des phéromones qui vont "stimuler" le male a accomplir son devoir ; -).

On peut à présent mettre les géniteurs ensemble en préférant les rassembler dans le terrarium du male. Celui ci va alors remonter le corps de la femelle par petites saccades et va essayer de mettre en contact les deux zones cloacales. Si la femelle est réceptive elle va soulever la queue et l'accouplement aura lieu.

Celui ci peut durer de quelques minutes à plusieurs heures.
Pour mettre toutes les chances de votre coté il est conseillé de faire faire plusieurs accouplements a vos serpents afin d'être sur de la fécondation.

Certains éleveurs mettent la femelle en présence de plusieurs males pour être sur du résultat, le gros défaut de ce système est que l’on ne sait pas quel est le père des jeunes serpenteaux.
Ponte et incubation :

Les Thamnophis sont des serpents ovovivipares, c'est à dire que le développement de l'embryon se fait à l'intérieur de la femelle. Il n'y a cependant pas d'échanges entre la mère et le fœtus comme chez les mammifères, celle ci a plus un rôle "d'incubateur vivant", les embryons se développant de la même façon que dans un oeuf.

Cette information n'est cependant pas à prendre pour argent comptant car pour certains auteurs les embryons bénéficieraient d'un apport nutritionnel grâce à un organe analogue à un placenta... A suivre...

Il n’y a aucunes certitudes scientifiques sur beaucoup de points de la biologie des reptiles, on a encore beaucoup à apprendre sur ceux ci.

La gestation va durer plus ou moins trois mois et la femelle va mettre au monde une portée d'en moyenne 10 à 30 serpenteaux (3 à 85 pour les extrêmes). Ceux ci sortent donc compléments formés mais encore dans leur sac vitellin, ils vont très vite le percer, il n'est généralement pas nécessaire de les y aider.
Nouveaux-nés :

On placera ensuite rapidement les jeunes dans des boites individuelles afin d’éviter une éventuelle prédation de la mère ou des frères et sœurs nés avant.

Il est très important de s’assurer que le terrarium ou est placée la femelle gravide soit totalement étanche aux serpenteaux nouveaux nés.

Au bout de dix a quinze jours les jeunes vont effectuer leur première mue et l'on pourra alors commencer à les nourrir en leur proposant des tronçons de verre de terre, des petites lanières de poissons et des poissons ou alevins adaptés à leur taille.



avatar
repticup
serpent roi
serpent roi

Messages : 52
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 27
Localisation : 42600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum